ContratLe fameux Contrat de Développement Territorial si souvent évoqué lors des réunions de concertation existe-t-il vraiment ?

J’ai bien retrouvé la trace d’une convention cadre dite Contrat de Développement Territorial, Val de France, Gonesse, Bonneuil en France. Ca c’est une réalité !

Ce contrat concerne les communes qui sont entre Roissy et Sarcelles en formant un périmètre : "le Territoire". Au delà de la RD301 point de Contrat de Développement Territorial. Donc la justification économique de l’avenue du Parisis entre Soisy et Groslay ne saurait se référer au CDT.

Pire Le CDT nous donne des indices sur l’organisation des transports :

Pour Argenteuil, accès privilégié par le transport en commun.

Communauté d’agglomération Argenteuil- Bezons : 21 km², 121 896 habitants soit 5725hab/km² . Situé à 12 minutes de la Défense avec la future ligne du tramway T2 à Bezons et de la Gare Saint-Lazare depuis la Gare d’Argenteuil. Zones d’activités disponibles : néant. Ambitions : devenir la nouvelle zone d’activité tertiaire à l’Ouest de Paris. Filière mécatronique et les pôles de compétitivité ASTech et Sysem@tic.

Pour Cergy Pontoise Accès RER et Autoroutier

Communauté d’agglomération Cergy Pontoise Energie ouest : 78 km², 191 800 habitants soit 2300 h/km². Accès aisé par autoroute et ferroviaire (RER ). Zones d’activités disponibles : 17 zones sur 1000 ha – 100 ha en cours 90 000 m² de bureaux. Forte présence de l’enseignement supérieur (30 établissements plus de 20 000 étudiants), grandes zones commerciales, base de loisir et ville cluster : 400 entreprises 100 000 emplois. Ambitions : pôle d’excellence de la conservation et de la restauration des biens culturels. Rôle structurant vis-à-vis du Grand Paris. Outils de développement : pépinières (Accet, incubateurs) et présence dans 4 pôles de compétitivité : system@tic, Cap digital, Medicen, Moveo

Pour la Vallée de Montmorency, ambitions limitées, a tel point que l’on se demande s’il ne s’agit pas d’une méconnaissance de cette partie du département

Communauté d’agglomération de la vallée de Montmorency (CAVAM): 25 km² pour 102 000 habitants, soit 4074 h/km². Distance à Paris : 10 km. Zones d’activité disponibles : 25 à 30000m² SHON sur le parc technologique de Montmagny et 17 ha à Groslay. Projets importants : définition d’une stratégie en 2004, essentiellement volonté d’équilibrer le développement entre communes.

Grand Paris ExpressQuelle place pour l’avenue du Parisis ?

 Dans le CDT, l’avenue du Parisis est clairement présentée comme un axe de déserte de l’ensemble des communes du val de France non sans une certaine ambiguïté lorsque qu’il aborde la nécessité de l’échangeur A1 A104: Sur le plan routier, de nouvelles infrastructures viennent conforter les déplacements est-ouest et les liaisons avec la Francilienne : création de l’avenue du Parisis, nouveau tracé de la RD 10 et de la RD 370. Pour être réellement efficaces et avoir un véritable impact sur le territoire, tous ces aménagements sont conditionnés par la réalisation du contournement nord-est de Roissy et de l’aménagement de l’échangeur entre l’A1 et l’A104.

La volonté est bien de faciliter les échanges du "territoire" tout en repoussant au nord le trafic de transit et en facilitant au sud le bénéfice des transports en commun. Mais concrètement, le CDT n’explicite pas le rôle de l’avenue du Parisis au delà de la RD301(Ancienne N1). Autant sur les cartes locales, l’avenue se prolonge au-delà de la RD301 autant elle n’est pas présente sur le Grand Paris Express.

L’avenue du Parisis est considérée par le CDT, non pas comme une liaison est ouest, mais en liaison entre le Val de France et les infrastructures de transports en commun du grand Paris !